5 novembre à Chalon sur Saône: conférence olfactive « Des épices dans le parfum »

Le 5 novembre à 14h30 : Conférence olfactive, organisée par lUTB Chalon à la Maison des syndicats, 2 rue du Parc à Chalons à la Maison des Syndicats, 2 rue du Parc à Chalon/s  : « DES ÉPICES DANS LE PARFUM »

À l’opposé des légumes qui comme la salade sont du côté du froid, de l’humide, du putride, de la mort, les épices se situent, selon le philosophe grec Théophraste, du côté du chaud, du sec et du principe d’incorruptibilité. Dès l’Antiquité, elles sont ardemment convoitées, et cela d’autant plus qu’elles venaient souvent de contrées lointaines et d’accès difficile.

Leur conquête a justifié les entreprises les plus dangereuses. Christophe Colomb, Magellan, Vasco de Gama, en ouvrant de nouveaux circuits commerciaux, permettront la découverte de nouvelles épices.

Concentrée d’énergie solaire, leur rôle n’est pas seulement de relever et de conserver les aliments ou les boissons. Elles entrent dans de très nombreuses compositions aromatiques et sont créditées, en outre de grands pouvoirs thérapeutiques.

Du MÉTOPION égyptien aux parfums épicés contemporains, les épices, puissantes et sensuelles, sont indispensables à l’écriture d’un grand parfum.

Conférence illustrée olfactivement par des parfums recomposés par Dominique Ropion d’après les formules originelles que je lui ai communiquées..

“Sentir et ressentir”, un voyage intime au cœur des parfums et des arômes à Grasse

Documentaire – “Sentir et ressentir”, un voyage intime au cœur des parfums et des arômes à Grasse « Sentir et ressentir », un film écrit par Arnaud Gobin et Alban Guillien / © AMDA Production / Alban Creative Audiovisual

Intervention d’Annick Le Guérer à 39’49 » – 42’28 » – 49’39 »

C’est en grande partie dans le pays de Grasse que « Sentir et ressentir » a été tourné.

Rien de surprenant à cela, puisque le savoir-faire ancestral de ce terroir en matière de parfumerie est désormais inscrit par l’Unesco au patrimoine culturel immatériel de l’humanité et attire les étudiants du monde entier.

Le film va à la rencontre de celles et ceux qui conçoivent les parfums et arômes, qui les fabriquent, les utilisent en aromathérapie ou en olfactothérapie dans le milieu hospitalier.

Il nous fait découvrir les richesses surprenantes du sens olfactif et l’histoire insolite de notre rapport complexe à l’odorat.

Arnaud Gobin et Alban Guillien nous entraînent dans l’univers discret des aromaticiens et des parfumeurs de marques. Ceux qui font de nous les séducteurs du quotidien ou les reines d’une soirée, qui donnent de l’ambiance à nos lieux de vie, tonifient nos shampoings de notes exotiques, apportent du goût à nos plats ou encore nous mènent par le bout du nez dans des boutiques ou des hôtels rendus attirants par les subtils effluves du marketing olfactif
 A la découverte de Grasse, capitale du parfum et des fleurs 

En rencontrant aussi ces étudiants qui aspirent à devenir les grands « nez » de demain, le documentaire aborde la palette des émotions et des souvenirs intimes liés aux saveurs et aux odeurs.

Il interroge enfin sur l’emprise des parfums et des arômes. Quel est leur rôle aujourd’hui dans une société de plus en plus aseptisée, où l’on s’est mis progressivement à chasser les « mauvaises » odeurs et à recréer des saveurs plus « vraies » que nature ?

Qu’est-ce que ces senteurs révèlent de notre personnalité et de nos blessures ? Et comment influencent-elles nos relations sociales ? Autant de questions auxquelles ce film tente de répondre.

AGENDA ACTUALISE 10 OCTOBRE 2019

Toutes ces conférences sont illustrées olfactivement par des parfums recomposés par Dominique Ropion d’après les formules originelles que je lui ai communiquées..

OCTOBRE 2019

  • le 15 octobre à 20h30, Conférence olfactive à la Médiatèque de Chaumont sur LES PARFUMS SACRéS DES PRêTRES égyptiens aux ODEURS DE SAINTETE EN PASSANT PAR LES HEBREUX ET MARIE MADELEINE
  • Le 17 octobre : conférence olfactive sur LE PARFUM DES ORIGINES À NOS JOURS au Cercle Munster, 5-7 rue Munster, Luxembourg, Grand duché du Luxembourg  (reportée en février)

 NOVEMBRE 2019

  • Le 5 novembre : CONFÉRENCE OLFACTIVE À Chalons/s à 14h30 : DES ÉPICES DANS LE PARFUM
  • Le 22 novembre à 20h Conférence olfactive sur LES PARFUMS SACRéS DES PRêTRES égyptiens aux ODEURS DE SAINTETE EN PASSANT PAR LES HEBREUX ET MARIE MADELEINE chez THEODORA à Genève

 

Toutes ces conférences sont illustrées olfactivement par des parfums recomposés par Dominique Ropion d’après les formules originelles que je lui ai communiquées..

JANVIER 2020

  • 16 janvier à Grasse à 18h  (lieu précis à préciser) : QUAND LE PARFUM PORTAIT REMEDE

FEVRIER 2020

  • Le 11 février à 19 h : conférence olfactive sur DES EPICES DANS LE PARFUM au Museum d’Histoire Naturelle à Nantes
  • Le 21 février 2020 : Conférence olfactive sur LES PARFUMS QUI SOIGNENT à Brive (heure et lieu à préciser)
  • Février à préciser : conférence olfactive sur LE PARFUM DES ORIGINES À NOS JOURS au Cercle Munster, 5-7 rue Munster, Luxembourg, Grand duché du Luxembourg 

MARS 2020

  • Le 23 mars 2020 : Conférence olfactive sur LES GANTS PARFUMES à la Société Française des Parfumeurs (heure et lieu à préciser)
  • Le 30 mars 2020 à 14h30 Conférence olfactive sur DES EPICES DANS LE PARFUM à l’Hôtel de Ville de Chatillon sur Seine

AVRIL 2020

  • 19 avril 2020 : à Guémené  sur Scorff, LES PARFUMS AU MOYEN-AGE (heure et lieu à préciser)

MAI 2020

  • Le 17 mai 2020 : LES POUVOIRS DE L’ODEUR, (heure et lieu à préciser)

JUIN 2020

  • Les 27-28 juin 2020 à la société de phytothérapie de Besançon : PHYTOTHÉRAPIE ET THÉRAPEUTIQUE PAR LE PARFUM (heure et lieu à préciser)

RECTIFICATIF LIEU, Chaumont : conférence 15 octobre à 20h30 « Les parfums sacrés………. »

Légende de la photo : C’est le pot du précieux parfum au nard que l’on distingue aux pieds de cette grande Madeleine pénitente appartenant au Musée d’Art et d’Histoire de Chaumont

Le 15 octobre à 20h30, Conférence olfactive au Musée d’Art & d’Histoire de Chaumont, Place du Palais.  52000 Chaumont sur LES PARFUMS SACRéS DES PRêTRES égyptiens aux ODEURS DE SAINTETE EN PASSANT PAR LES HEBREUX ET MARIE MADELEINE

La première fonction du parfum a été d’établir un lien entre les hommes et leurs dieux. Les prêtres égyptiens, les premiers parfumeurs, composaient des fragrances non seulement pour obtenir la protection divine mais pour permettre aux défunts, par les pratiques d’embaumement, de devenir à leur tour, des «Parfumés», des dieux et d’accéder ainsi à une seconde vie. C’est Yahvé lui-même, selon l’Ancien Testament, qui donne à Moïse la formule du parfum sacré, brûlé en offrande sur l’autel, et de l’huile d’onction sainte dont sont oints le tabernacle et l’Arche d’Alliance. Et, dans le Nouveau Testament, c’est un coûteux parfum au nard que Marie Madeleine répand sur les pieds du Christ. Le christianisme a reconduit ces pratiques avec les rites de l’encensement et les onctions de Saint-Chrême, tandis que les odeurs de sainteté étaient perçues comme un témoignage de la relation privilégiée que certains ascètes établissent avec Dieu.

La conférence sollicitera aussi l’odorat du public puisqu’Annick Le Guérer présentera des parfums anciens recomposés par le grand parfumeur Dominique Ropion à partir des formules originelles.

Cette conférence est organisée en partenariat avec la Médiathèque Les Silos, service de la Ville de Chaumont, à l’occasion de la programmation culturelle Fragrances.