France 5, 27 décembre 2018 : Les trésors de la parfumerie française

Les trésors de la parfumerie française

27 décembre 2018

Intervention d’Annick le Guérer tout le long du film (Merci de cliquer sur l’image ci-après)

Le parfum français fascine, séduit et intrigue depuis toujours. Symbole de subtilité et de raffinement, sa conception remonte à l’époque romaine. A travers les siècles, Catherine de Médicis a lancé la mode des gants parfumés tandis que Louis XIV puis Marie-Antoinette ont fait entrer à Versailles le parfum sous toutes ses formes. Napoléon, quant à lui, entretenait une passion dévorante pour une eau de Cologne qui le suivait jusqu’au champ de bataille. Ce film plonge dans les archives des prestigieuses maisons et part à la rencontre de grands nez, qui révèlent comment les parfums les plus somptueux ont été composés et comment les grandes cristalleries rivalisent de créativité pour concevoir des écrins exceptionnels.

CDC Maison de parfum : LE JARDIN RETROUVÉ

Yuri Gutsatz

LE JARDIN RETROUVÉ est une des premières  Maison de Haute Parfumerie créée en 1975 par le parfumeur Yuri Gutsatz. Né en 1914 à St Petersbourg, il arrive à Paris en 1933. Bras droit de Louis Amic chez Roure, il jouera un rôle éminent dans la parfumerie française puisqu’il deviendra le vice-président de la Société Française des Parfumeurs. Il a également œuvré aux côtés de Jean Kerléo pour fonder la fameuse OSMOTHÈQUE, véritable conservatoire des parfums.

Ses descendants ont voulu éterniser ses belles créations,  riches en superbes ingrédients naturels, en relançant sept formules originales élaborées par ce compositeur érudit, ardent défenseur de la liberté de création.

Allez les découvrir 7 rue Fourcroy 75017 Paris

Vous y trouverez aussi trois de ses bougies emblématiques, déclinaisons de trois de ses eaux de parfums iconiques : CUIR DE RUSSIE, ROSE TROCADÉRO, TUBÉREUSE.

Libération 21 décembre : Parfum : le genre, appât d’odeur, par Marlène Thomas

DÉCRYPTAGE

Parfum : le genre, appât d’odeur

Par Marlène Thomas — 21 décembre 2018 à 18:26

«Sans titre», série «l’Herbier» de Laurent Millet, 2007-2010. COURTESY GALERIE PARTICULIÈRE, PARIS

Boisé pour les hommes, fruité pour les femmes. Depuis les années 70, le business du parfum obéit à des stéréotypes genrés. Une pratique occidentale modelée par des stratégies marketing.

(…) Annick Le Guérer, historienne de l’odeur et du parfum, qui a notamment écrit le Parfum : des origines à nos jours, précise : «On sentait bon mais on mettait ces parfums aussi et surtout pour se prémunir des mauvaises odeurs qui, pensait-on à l’époque, entraient par la peau, le nez et la bouche, dans le corps et donnaient des maladies.» Dans l’Antiquité, à Rome, hommes et femmes se parfumaient indifféremment. Et même les chevaux et animaux domestiques y avaient droit pour les prémunir des épidémies et maladies. (…) LIRE L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE

CDC Parfum : LES EXCLUSIFS DE CHANEL 1957

1957 : est la troisième création de la ligne LES EXCLUSIFS DE CHANEL, réalisée par Olivier Polge, parfumeur compositeur de la Maison, en collaboration avec son Laboratoire de Création et de Développement. À l’heure où CHANEL rouvre sa boutique newyorkaise sur la 57 e rue, ce travail sur les muscs blancs qui, comme le N°5 évoque la peau, célèbre aussi la consécration américaine de Gabrielle CHANEL et tisse un lien olfactif entre La France et l’Amérique.