3 octobre à 17 à Grasse : George Sand ou la rose soufre

Conférence le 3 Octobre 2018 à 17h«George SAND, un grand écrivain olfactif à la croisée du parfum et de la musique»  au Palais des Congrès, 22 Cours Honoré Cresp, 06130 Grasse

Le cercle culturel du Pays de Grasse donne la parole à Annick Le Guérer afin d’évoquer l’univers de George Sand. Historienne de l’odorat, de l’odeur et du parfum, elle présente le portrait de d’une femme sulfureuse.. 

Renseignements auprès de Linda WHITE au 04 92 60 42 74.

 

ARCHIVE AUDIO 2005 : A écouter, absolument!

Quoi de plus mystérieux qu’une odeur ? Emission du 27 mai 2005 sur Genève Active par Jacques Magnol

Quoi de plus mystérieux qu’une odeur, capable aussi bien d’attirer et de séduire que de provoquer d’irrésistibles réactions de dégoût et de rejet ?

Avec Le Parfum, des origines à nos jours, l’anthropologue et philosophe Annick Le Guérer conte l’histoire d’un sens longtemps considéré comme inférieur car trop lié à l’animalité, à la sexualité, à l’émotion.
 Annick Le Guérer relève que l’odorat fut tenu dans le mépris pendant des siècles par les philosophes et les scientifiques. Platon et Aristote estiment, par exemple, qu’il procure des plaisirs moins purs, moins nobles, que la vue et l’ouïe, Kant le juge inutile et ingrat, Hegel et Bergson l’excluent de la sphère esthétique. Inutile aussi de chercher une revalorisation du côté des psychanalystes. Pour Freud et ses héritiers, c’est un sens archaïque, lié à une sexualité dévoyée, et dont l’effacement est indispensable à la vie en société et à l’accession à la dimension esthétique. » ECOUTER L’EMISSION