Parfums Chanel

Chanel

BASE flèche rouge 22015/2016

PA2015_01_0053_2N°5 L’EAU, est une version plus fraîche, tournée vers la modernité, du fameux Extrait élaboré par le grand parfumeur Ernest Beaux et lancé en 1921 par Gabrielle CHANEL.

Soucieux de préserver l’ADN de ce produit iconique, Olivier Polge a bien sûr conservé les aldéhydes, tout en délaissant les plus métalliques, pour mieux les allier au citron, à la mandarine, à la rose, au jasmin, à l’ylang ylang, au vétiver mais les a accordés dans une composition qui donne un nouvel élan à ce patrimoine olfactif et lui permettre de  continuer à perdurer dans le temps.


SHAVE IN STYLE, le rasage avec style

Aujourd’hui où barbes, moustaches, pattes… retrouvent du poil de la bête, savoir les sculpter avec art pour mieux exprimer sa personnalité est devenu un must.

SONY DSC

PA2015_22_0002CHANEL lance une crème de rasage et un gel hydratant qui s’inscrivent dans l‘univers de la célèbre Eau de parfum BLEU.

Une collection raffinée qui séduira l’homme désireux de maîtriser son rasage et de laisser derrière lui un sillage aromatique boisé, dense et sensuel.


PA2010_10_0069_1CHANCE EAU VIVE

Signée par Olivier Polge, en collaboration avec le laboratoire Parfums CHANEL, cette Eau aux notes hespéridées, jasminées, musquées,  cédrées, irisées, doit apporter le dynamisme nécessaire à toutes celles qui sont prêtes à saisir la chance.


ressources_507-sChance Eau Vive de Chanel

Olivier Polge, en collaboration avec le Laboratoire Parfums de CHANEL, a créé cette dernière née des variations CHANCE, conçue, en 2003, par son père et  les parfumeurs de la Maison.

Cette nouvelle création qui évoque l’énergie, la vitalité, l’optimisme, le bonheur,  fait appel, bien évidemment, aux agrumes vitaminés, présents déjà, chez son aîné,  mais aussi aux baies roses, au jasmin, à la jacinthe, à l’iris, au patchouli, aux notes musquées.

Floral, boisé, épicé, musqué, tour à tour, ce nouveau CHANCE, par sa tonalité vitale énergisante, cherche à évoquer un état d’esprit   conscient que la chance n’arrive pas par hasard.


ressources_405-sMISIA

C’est le premier parfum d’Olivier Polge  pour la Maison CHANEL. Il lui a été inspiré par  une amie de la couturière, plus exactement,  par l’aura de  cette femme exceptionnelle.

Douée de multiples talents artistiques, Misia tient une place à part dans la vie  de Gabrielle puisqu’elle l’aidera à devenir l’une des figures essentielles de la modernité.

Elle l’introduit dans la haute société cosmopolite et le monde des arts,   lui fait rencontrer Pablo Picasso, Jean Cocteau, Igor Stravinsky, Eric Satie, Paul Réverdy, Serge Diaghilev et tant d’autres artistes et écrivains.

Les ballets de Serge Diaghilev dont Misia est la muse sont révolutionnaires. Ils représentent  alors toute la modernité musicale, picturale, littéraire.

Gabrielle Chanel, grâce à Misia,  va s’inscrire dans ce sillage éblouissant. Les deux amies qui partagent les mêmes goûts pour les cristaux, les paravents, les objets d’Extrême-Orient,  développeront même des projets ensemble.

C’est Misia qui donnera un jour à Chanel l’idée de lancer une « Eau Chanel » et comme le montrent des collages de 1921, elle  jouera  encore un rôle dans l’histoire du N°5.

« À travers ce parfum, j’ai voulu illustrer l’atmosphère des ballets russes et des odeurs de fards de l’époque », déclare Olivier Polge.

Quinzième opus de la collection les EXCLUSIFS DE CHANEL, cette fragrance habillée de violette, de rose de Grasse, d’iris, évoque encore ce tournant particulier que prend la vie de Gabrielle après sa rencontre avec la jeune Polonaise. Une  influence décisive.


BASE flèche rouge 22014

EAU FRAICHE EAU TENDREECHANEL prolonge le sillage de CHANCE, avec trois nouveaux produits pour le corps déclinés des notes de CHANCE, CHANCE EAU FRAICHE et CHANCE EAU TENDRE. Trois déclinaisons raffinées: une CREME IRISEE POUR LE CORPS, onctueuse et hydratante. CHANCE EAU FRAICHE DOUCEUR SCINTILLANTE, un gel velouté aux fines paillettes, indispensable pour faire scintiller le décolleté. CHANCE EAU TENDRE PARFUM POUDRE SCINTILLANT, au parfum fleuri-fruité, parsème le corps de reflets scintillants.

EXCLUSIFS.Chez CHANEL, toujours, trois extraits complètent la collection des EXCLUSIFS. Pour métamorphoser des eaux de parfum en extrait, l’ultime expression olfactive, il ne suffit pas, dit Jacques Polge, de retirer l’alcool d’une formule, ni de remplacer les essences par des absolues. Il faut en fait réinventer la formule. 1932: inspiré par la première collection de joaillerie de Gabrielle Chanel présentée en novembre 1932, Jacques Polge a imaginé en 2012 un parfum faceté comme un diamant. En 2013, il le transforme en extrait. Un accord poire-pamplemousse rafraichit l’accord jasmin-iris-vétiver de l’eau de parfum originale. BEIGE, la couleur refuge de Gabrielle Chanel inspire en 2009 au parfumeur-compositeur de la Maison une eau de parfum à base de jasmin, ylang-ylang et de l’accord aubépine. Pour réaliser l’extrait, il a introduit des quantités très importantes d’absolue de rose de mai. JERSEY: pour décliner en extrait l’eau de toilette qui contenait de la lavande, Jacques Polge a fait appel à l’absolue de jasmin exotique, à l’absolue de rose de mai et augmenté la quantité d’infusion de vanille. Trois réalisations qui reconduisent la tradition de l’exceptionnel chère, à la Maison Chanel.


BASE flèche rouge 22013

SUBLIMAGESublime, SUBLIMAGE LA CREME de CHANEL, une crème toute en finesse et en douceur pour lutter contre les ravages du temps…

N°19 LA CREME POUR LE CORPSN°19 LA CREME POUR LE CORPS de CHANEL: une façon intéressante de se parfumer.

COCO NOIRCOCO NOIR de CHANEL, une fragrance “byzantine”, baroque, à base de bois, notes musquées, épices.

1932 (2)1932 CHANEL, un EXCLUSIF au précieux jasmin qui évoque l’Exposition de Bijoux et de diamants créés par Gabrielle Chanel en pleine période de crise économique. Un écho contemporain au génie provocateur de cette créatrice qui aimait prendre le contre-pied.


BASE flèche rouge 22011

l’HUILE INTENSE POUR LE BAINGrâce à l’HUILE INTENSE POUR LE BAIN, la fragrance voluptueuse du N° 5 de CHANEL ne vous quittera plus dans la baignoire.

N° 19 PoudréRéécrit par Jacques Polge qui voulait “souligner l’importance de l’iris chez CHANEL tout en offrant au N°19 une nouvelle facette”, le N° 19 Poudré présente,  outre de l’iris pallida (l’un des produits les plus coûteux de la parfumerie), les muscs contemporains les plus sophistiqués, les plus cotonneux. Créé en 1970 par Henri Robert, le parfumeur de Gabrielle Chanel, le 19 pouvait encore à cette époque  faire appel au musc tonkin mais le chevreuil porte musc étant en voie de disparition, il n’est plus possible depuis 1973 d’importer du Tibet ou d’Afghanistan sa précieuse sécrétion. Les produits de synthèse tentent de le remplacer. Afin d’obtenir une qualité irréprochable d’iris pallida qui poussait dans la région de Florence mais devenait très difficile à trouver, la Maison Chanel a utilisé la même démarche que pour la rose centifolia et le jasmin grassois et en a replanté près de Grasse. L’espoir est de récolter chaque année d’avantage des précieux rhizomes qui recèlent des trésors olfactifs, une fois arrivés, au bout de trois ans, à maturité. Pelés, séchés, ils sont ensuite distillés à la vapeur d’eau pour donner un “beurre d’iris”, puis un absolu riche en irones. Pour reproduire avec précision les méthodes traditionnelles de production sans accélérer la récolte ou réduire le temps de séchage, Chanel s’est lancé dans cette aventure qui demande beaucoup de patience et d’investissement. “Nous allons pouvoir ainsi analyser et décortiquer le spectre d’une matière dont nous avons contrôlé chaque étape de production. Un enjeu pour l’avenir” ajoute le parfumeur Christopher Sheldrake qui travaille avec Jacques Polge. La pureté de l’iris pallida, au coeur de ce parfum qui évoque le jour de la naissance de Gabrielle Chanel, ne pouvait être altérée. Après l’Eau de Parfum créée en 1988, nettement plus florale que l’Eau de Toilette et l’Extrait, le N°19 Poudré est une quatrième version du 19 qui reconduit avec talent ce somptueux ingrédient.


COCO MADEMOISELLECuriosité pour la nouvelle “écriture”  de COCO MADEMOISELLE de CHANEL. Vingt ans après sa première création, Jacques Polge  a, entre autres changements, remplacé le patchouli  par un coeur de patchouli, moins terreux, associé à un vétiver également épuré. Volonté de plaire à une nouvelle génération ou nécessité de reformuler en fonction des directives des organismes de surveillance des matières premières?