Le parfum, un patrimoine culturel

LOGO-Culture

flèche rouge

« …Qu’ils soient écrivains, poètes, peintres, cinéastes ou même musiciens, nombreux sont les artistes à avoir exprimé leur fascination pour l’extase olfactive procurée par le parfum… » 

« Comme le burin du sculpteur, l’odorat du parfumeur n’est qu’un simple outil. Edmond Roudnitska affirme que le parfumeur ne compose pas seulement avec son nez mais avec son cerveau. Il serait même capable de créer, après avoir perdu l’odorat, de la même façon que Beethoven, devenu sourd, avait pu composer la 9ème symphonie. Tout au long de son histoire, le parfum a été à l’origine de remarquables œuvres d’art et en particulier des admirables flacons à parfums qui vont des balsamaires d’albâtre du trésor de Touthânkhamon aux créations de René Lalique ou d’Emile Gallé ou au flamboyant flacon de baccarat dessiné par Salvador Dali pour « le Roy Soleil » de Schiapparelli. Mais, dépassant cette simple fonction inspiratrice, le parfum s’installe aujourd’hui de façon de plus en plus éclatante dans la vie culturelle, soit pour y introduire une dimension olfactive trop longtemps méconnue, soit en tant que sujet même de nombreuses expositions.…La diffusion d’odeurs et de fragrances fait désormais partie intégrante de spectacles historiques, de ballets, de projection de films et de toutes sortes de prestations qualifiées parfois de «polysensorielles» ou «polyartistiques… ». Annick Le Guérer, actes du colloque Patrimoine Vivant du Pays de Grasse 17 et 18 octobre 2013. 

BASE ligne rouge2

LE PARFUM, PATRIMOINE CULTUREL ?

Logo Unesco

Lien-Annick2012 : reconnaissance officielle du caractère artistique des créateurs parfumeurs au Ministère de la Culture

Lien-AnnickLa reconnaissance artistique du parfum, conférence d’Annick Le Guérer au MIP

Lien-AnnickSe parfumer, un acte d’humanité, conférence d’Annick Le Guérer aux actes du colloque de Grasse 2014

Lien-AnnickProjet de candidature au patrimoine culturel immatériel de l’UnescoSynthèse des actes du colloque Patrimoine Vivant du Pays de Grasse 17 et 18 octobre 2013

Lien-AnnickPATRIMOINE VIVANT – Pays de Grasse

BASE ligne rouge2

LA DIMENSION OLFACTIVE : OBJET D’INSPIRATIONS CULTURELLES ET ARTISTIQUES

Lien-AnnickLe parfum comme dimension nouvelle de la création

Lien-AnnickLes expositions

;

flèche rouge 2imgresLE PARFUM DANS LITTERATURE

La littérature a largement accueilli effluves et senteurs et, du Cantique des Cantiques à nos jours, la liste est longue des oeuvres, des écrivains, des poètes qui ont pu être catalogués comme « olfactifs ». L’aptitude exceptionnelle de l’odorat à décrire les atmosphères, à susciter le souvenir, à porter le rêve, a été et est toujours amplement exploitée. Mais dans la période récente, deux thèmes ont plus particulièrement retenu l’attention des romanciers. Le premier est celui des troubles de la personnalité qui s’expriment à travers une thématique olfactive, le second celui des pouvoirs bénéfiques ou maléfiques dont furent crédités pendant des siècles odeurs et parfums et qui exercent aujourd’hui une fascination nouvelle. Lien-Annick L’olfactif et la littérature

Lien-AnnickGeorge Sand : un grand écrivain olfactif, à la croisée du parfum et de la musique. Au coeur de la vie littéraire, artistique et musicale de son temps, George Sand, grande olfactive et amoureuse du parfum, anticipe un courant de pensée qui dans la seconde moitié du XIX° siècle cherche des correspondances entre les couleurs, les sons et les senteurs. Une comparaison est faite entre l’art du parfumeur, du poète, du peintre et surtout du compositeur de musique. Avant Baudelaire qui affirme que les parfums, les couleurs et les sons se répondent, elle s’intéresse à ces affinités et écrit dès 1853 : « Il y avait longtemps que l’harmonie des sens lui avait semblé répondre, d’une certaine manière, à l’harmonie des couleurs, mais l’harmonie des harmonies, il lui sembla que c’était le parfum ».

Patrick Süskind – auteur du « Le parfum, histoire d’un meurtrier » aurait-il influencé les chercheurs d’arômes ? Braja Mookerjee, chimiste indien qui fut directeur de recherche chez IFF, s’est lui aussi lancé dans la quête de l’odeur des belles femmes.  Lien-AnnickLIRE LA SUITE

« Une heure n’est pas qu’une heure c’est un vase rempli de parfums, de sons, de projets et de climats.  » Marcel Proust Lien-AnnickFlorilège des mots, paroles d’écrivains, de poètes, de philosophes

 

flèche rouge 2Clavier 3PARFUM ET MUSIQUE

C’est dans le domaine musical que l’appel à la diffusion d’odeurs s’est manifesté le plus précocement. Cela n’a rien de surprenant dans la mesure où l’affirmation du caractère artistique de l’activité du créateur de fragrances est étroitement liée à celle du compositeur de musique.

Lien-AnnickParfum et Musique in Lucerne Festival, Stroemfeld Verlag, 2002

 

flèche rouge 2GoutLE PARFUM dans la  GASTRONOMIE : LES SAVEURS, LE GOUT

Si les parfums égyptiens, grecs ou romains ont une base huileuse, ils font aussi appel au vin d’oasis, aux délicates fleurs de vigne ou encore au verjus.  Et inversement, les vins servis dans les banquets antiques sont aromatisés de safran, d’iris, de myrrhe… qui leur communiquent chaleur et sensualité.  « Vin et parfum » sont très liés : ils ont développé un langage commun (notes de tête, notes de coeur et notes de fond). Dans cette longue cohabitation, le vin va jouer un rôle décisif car sa distillation réalisée dès le XII e siècle révolutionnera la parfumerie. Lien-AnnickVin, champagne et parfum

Lien-AnnickNez, truffe et odorat