Ré-enchanter le parfum

BASE flèche rouge 2« Uniformisation », « banalisation », sont les termes les plus fréquemment employés pour décrire l’état général de la parfumerie actuelle.

Les raisons doivent en être cherchées essentiellement dans la concentration des marques au sein de grands groupes, soucieux avant tout de développer au plan mondial une parfumerie mass-market, acceptable par le plus grand nombre, et dont la politique de lancements à haute fréquence de produits éphémères, favorise la copie au détriment de l’originalité…LIRE LA SUITE

BASE flèche rouge 2L’industrialisation/démocratisation/mondialisation s’inscrit dans une logique de production de masse et de recherche permanente de l’abaissement du prix de revient difficilement conciliable avec l’exigence d’un haut niveau de qualité et de créativité. Le phénomène s’est aggravé dans les années 1970 avec l’apparition d’un nouvel acteur venu des Etats-Unis : le marketing…LIRE LA SUITE

BASE flèche rouge 2Parfumeurs de haute couture. Pour tenter de retrouver une originalité malmenée par des impératifs divers, il n’est pas étonnant que certains amateurs déçus se tournent vers des parfums « de niche », plus coûteux, élaborés par de petites maisons qui, ne cherchant pas à plaire à un très large public, n’investissent pas dans la publicité mais dans les composants et la création…LIRE LA SUITE

BASE flèche rouge 2

L’harmonie des harmonies. Ces parfums « sélectifs » ou « exclusifs » proposés dans quelques points de vente,   ne sont évidemment pas destinés au même public que ceux vendus par les grands circuits de distribution…LIRE LA SUITE