Chantal Sanier

Chantal-SanierChantal Sanier

ODEUR DE SAINTETÉ OU LA RÉSURGENCE DES POUVOIRS SACRÉS ET MÉDICAUX DU PARFUM

Odeur SaintetéAprès être sortie de Sciences Po, entrée chez Publicis, avoir fondé sa propre agence et travaillé pour de belles et grandes marques sur l’aspect visuel et esthétique du parfum, Chantal Sanier s’est intéressée à d’autres dimensions oubliées,  plus thérapeutiques et surnaturelles… Pour  les réinscrire dans une histoire dont on a perdu le souvenir, elle s’est, bien évidemment, tournée vers Montpellier et sa garrigue embaumée, jadis saturée d’ingrédients aromatiques.

Près de sa ville natale qui a longtemps joué un rôle essentiel dans le développement de la parfumerie/pharmacie, cette Montpelliéraine collecte les simples qui ont servi pendant des siècles  aux religieux/ apothicaires à préparer des fragrances salutaires : romarin, thym, ciste, sarriette, sauge, mélisse, marjolaine, lavande, menthe, lentisque, pistachier … Dans sa petite structure artisanale qui tourne le dos à la synthèse, ils  sont,  sans jamais les fractionner comme on le fait maintenant,  à nouveau distillés à la vapeur d’eau. « Bien sûr, les molécules synthétiques  odorantes sont un apport très important mais le mélange de  ces plantes médicinales qui travaillent entre elles engendre des notes inattendues et très vivantes. Lorsqu’on laisse ces matières dans leur intégralité, on obtient une palette d’une énorme diversité », révèle-t-elle. Mélangées ensuite dans de l’alcool bio à des essences de fleurs blanches, de nard, de myrrhe, d’encens etc…elles redonnent au parfum, à travers un rapport fusionnel à la nature, une force et une valeur aujourd’hui absentes.

Chantal Sanier est soutenue dans ses efforts de revalorisation du parfum et de restauration de la tradition pharmaceutique et parfumistique de son pays par les pharmaciens de la Faculté des Sciences. Capitale du Parfum avant Grasse, Montpellier reste encore « traumatisée » par la disparition de cet « or » odorant. Repartir sur  les traces de son riche passé pour retrouver les savoirs faire, la tradition et surtout la puissance extraordinaire des effluves est un combat.

Odeur Sainteté 2Un retour aux sources qui avec ces treize élixirs, luxueusement présentés seuls ou sous un dôme  de métal, dans des fioles en verre borosilicaté et soufflées à la bouche, donne toutes ses lettres de noblesse au Parfum. Odeur de sainteté est une ode au Parfum, disponible pour l’instant à Paris chez Astier De Villatte 173 rue St Honoré. Ainsi que chez Rossana Orlandi à Milan et au Japon, à  Kobé et Tokyo.