Madame Figaro : Utiliser le nez et les odeurs pour se relaxer différemment par Ophélie Ostermann

12 mars 2019

Utiliser le nez et les odeurs pour se relaxer différemment

par Ophélie Ostermann

La détente passe aussi par le nez. Étroitement liées aux zones des émotions et de la mémoire dans le cerveau, les odeurs peuvent favoriser la relaxation et le bien-être. Eh bien, humez maintenant. (VOIR LA VIDEO VIA LE LIEN PLUS BAS)

Pour faire redescendre la pression, déstresser et démêler les nœuds faits dans le cerveau, à chacun son outil de prédilection. Effort sportif, musique, bruits de nature, lecture… ou le nez. Si l’odorat est souvent négligé en matière de relaxation, les narines peuvent pourtant être la voie royale vers la détente.

L’effet n’est pas nouveau, il est attesté depuis l’Antiquité. «Le kyphi, un des plus célèbres parfums égyptiens, était utilisé pour détendre. Au Moyen-Âge, on cultivait dans les jardins des religieux et des princes des plantes censées vitaliser, protéger des miasmes et apaiser», souligne Annick Le Guérer, anthropologue, historienne du parfum et de l’odorat, et auteure de Le Parfum, des origines à nos jours (1). LIRE L’INTEGRALITE ET VOIR LA VIDEO POUR SE RELAXER et VERSION PDF Madame.LeFigaro.fr_12_mars_2019