RAPPEL : colloque international « Sens et Senteurs » le 5 octobre 2018

Vendredi 5 octobre à 10h :  conférence INAUGURALE sur « LES POUVOIRS DE L’ODEUR » à l’Université de Lille, dans le cadre d’un colloque international « Sens et Senteurs », avec présentation de parfums historiques recomposés, d’après les recettes originales qu’elle lui a communiquées par le grand parfumeur Dominique Ropion .VOIR LE PROGRAMME

L’odorat est certes moins développé chez l’homme que la vue ou l’audition qui nous permettent de nous orienter dans l’espace. C’est pourquoi les sciences humaines ont plus facilement étudié les autres sens. Il est de fait plus difficile de verbaliser une émotion à partir d’une odeur (Dubois, 2009), mais l’homme est en capacité d’en sentir des milliers et de les intérioriser avec une forte coloration affective (Le Guérer, 2002), sachant que le « discours olfactif » permet aussi à l’homme d’exprimer son rapport  au monde – adaptation ou aliénation – selon sa situation de communication. Étant donné le lien étroit entre l’odorat et le cerveau, ce discours influe puissamment sur le comportement humain (qu’il s’agisse de l’alimentation, de la sexualité, du commerce etc.). Les odeurs, bonnes ou mauvaises, génèrent des émotions fortes et jouent un rôle primordial dans la construction de la mémoire, particulièrement dans le cas du souvenir à l’instar de la madeleine de Proust (dans Du côté de chez Swann), l’odeur — comme la saveur — est un média de la réminiscence. LIRE LA SUITE