L’express : Le parfum de la province

13 juin 2018 – N°3493- Dix

Le parfum de la province  par Monique Le Dolédec, journaliste

Eau de Cologne Champ de fleurs, L’ARTISAN PARFUMEUR, 115€ les 100ml

A l’approche de l’été, les parfumeurs nous invitent à voyager vers des contrées familières, élaborant des extraits de jardins secrets ou de bords de mer vivifiants rappelant les souvenirs d’enfance et les bons moments de la vie. L’essentiel est plus proche qu’on ne le pense. (…) N’oublions pas que,mis sur la peau, le parfum influence notre état d’être.»

Des propos à rapprocher de ceux de l’anthropologue et historienne Annick Le Guérer,auteur de Le Parfum des origines à nos jours(Odile Jacob) : « Depuis l’Antiquité jusqu’à la fin du xixe siècle,on s’est soigné,notamment avec l’eau de Cologne, qu’on avalait.Napoléon en cachait quelques flacons dans ses bottes qu’il ressortait sur les champs de bataille. Il en buvait régulièrement le contenu pour ne pas tomber malade au milieu des miasmes des corps en décomposition. Face aux menaces actuelles de pollution et de scandales sanitaires,les gens demandent des parfums qui soignent. » Se faire du bien et se protéger du monde extérieur…Voilà ce que l’on cherche inconsciemment. (…) LIRE L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE