Olivier Durbano

Olivier Durbano

Dès l’âge de quatre ans, il est fasciné par les pierres et les encens d’église et,  très vite, va s’intéresser à leur symbolique et aux légendes qui les entourent.

Une attirance  qu’il transcrira plus tard en les associant dans PARFUMS DE PIERRES POÈMES, une collection qui revendique une âme, un lien avec la spiritualité.

D’origine grassoise (ses arrière-grands-parents cultivaient la rose de mai et le jasmin), il suit attentivement les métamorphoses de son terroir qui replante aujourd’hui les fleurs qui, jadis, ont fait sa gloire. C’est après des études d’architecture qui renforcent son contact avec la pierre  et plusieurs  voyages au Moyen Orient, qu’il se lance, en indépendant, dans la création de bijoux et de  parfums. Chez Taizo, à Cannes, le succès est immédiat.

La Syrie lui a fait découvrir l’opulente richesse des épices. Coriandre, cumin, gingembre, clou de girofle, poivre noir, vanille rehaussent les gommes et les bois de ses treize senteurs. La dernière qui marque une étape importante se nomme Labradorite #13 – Pierre de lune ou l’Eclat Subtil du Divin.

« Selon les croyances des Indiens d’Amérique du sud, les reflets électriques bleus ou verts de la labradorite symbolisent la Lumière du Céleste qui s’élève au-dessus du Monde…

Pierre magique par Excellence elle favorise le réveil, l’harmonisation, renforce l’intuition et la clairvoyance… Unité à la Présence Divine, Véritable,  Amour éternel… »

Pour le parfumeur, cette pierre serait en phase  avec les pouvoirs du « Palo Santo »,  un bois sacré  qu’il a  mêlé à l’envoûtante tubéreuse, à la tonique marjolaine et aux effluves profonds et puissants de l’opoponax, de la civette et du castoréum …

Dans sa boutique, place des Aires, à Grasse et chez Jovoy, à Paris, vous pourrez vous pénétrer de ses fragrances pleines de sens, découvrir  ses magnifiques colliers et les pierres  qui sont à l’origine de toutes ses créations inspirées.


Cliquer sur le logo pour lire le dossier complet

VOIR SON SITE