Grasse se remet au parfum par Laurence Férat, Femina août 16

Logo-Femina22/28 AOUT 16 

Grasse se remet au parfum par Laurence Férat

Couv FeminaLes marques prestigieuses s’y bousculent pour acquérir les fleurs d’exception cultivées sur place, les plus grands nez y cherchent l’inspiration… et la ville est candidate à l’inscription des savoir-faire liés au parfum au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. Au royaume des senteurs, c’est ici que tout se joue! 

Extraits : (…) « Outre la culture des plantes, Grasse a développé un grand savoir-faire pour la transformation. Chaque fois qu’il était possible de rapporter sur place les matières premières, leurs odeurs étaient extraites dans les usines locales », note Annick Le Guérer, écrivaine spécialiste du parfum. (…) La ville attend aussi beaucoup de l’initiative de Jean-Pierre Leleux, ancien maire de la ville et sénateur des Alpes-Maritimes, qui a posé la candidature des savoir-faire liés au parfum en pays de Grasse au patrimoine culturel immatériel de l’Unesco. « Cette reconnaissance protégera trois axes : la culture du parfum, la transformation des matières et l’art de la composition », conclut Annick Le Guérer. LIRE L’INTEGRALITE DE L’ARTICLE